Les trucs des filles partie 1 : « The Cup » !

Régulièrement, les médias « révèlent » la toxicité de produits divers et variés. Et aussitôt, le consommateur averti à travers son poste de télé, change son comportement de consommation, au moins temporairement … un peu … peut-être.
Les crèmes solaires, les couches jetables, les tampons intimes.
Apparemment, il y aurait eu, au mois d’avril, une émission sur France 5 intitulée «tampon, notre ennemi intime», qui aurait dévoilé des secrets honteux des grands fabricants de produits d’hygiène féminine, notamment en termes de teneur en chlore dans les protections menstruelles.
Lire la suite de « Les trucs des filles partie 1 : « The Cup » ! »

Remèdes hivernaux

Ça y est, c’est Noël… temps des relations chaleureuses, à moins que…
« Je ne vous embrasse pas, j’ai la crève ! »
« Je suis enrhumé ».
« On reste chez nous, on est contagieux. »
À vos souhaits !
Pendant la saison froide et humide, il est judicieux de suivre un traitement préventif des maladies automno-hivernales, en famille, plutôt que d’avoir recours aux antalgiques, anti-inflammatoires et autres antibiotiques, après coup.
Dans le fond, c’est simple, comme tout le reste :
Être en accord avec soi. Prendre le temps de se reposer, car nous sommes tous moins performants en hiver. Ralentir. Sortir en balade, prendre l’air, respirer… Car la grippe, c’est aussi un « ras-le-bol » : on n’en peut plus, on lâche l’affaire, on se blottit au lit, en attendant des jours meilleurs.
Lire la suite de « Remèdes hivernaux »

Détachant théières

Chers adhérentes, chers adhérents,

Nous avons déjà parlé lessive. Vous vous rappelez ?

La lessive aux cendres de bois. Actuellement, je teste des recettes à base de savon de Marseille, par pure curiosité et pour pouvoir vous en parler. Car, pour ma part, je suis toujours aussi satisfaite de ma lessive quasi-gratuite, après maintenant 6 mois d’utilisation.
A raison d’une machine par jour pour une famille avec jeunes enfants, ça représente environ 110 € d’économies par an, par rapport à une lessive dite écologique de la grande distribution. Ou 1 100 € en 10 ans ! De quoi m’acheter un poêle à bois pour ne plus avoir à quémander des cendres chez Catherine !

Voir même de 11 000 € en cent ans.

« Onze mille Euros de lessive ! » comme dirait Eric C. « C’est une honte…un scandal…une pierre d’achoppement »* (voir en bas). Quant à la question du « Comment atteindre les 100 ans ? » veuillez vous référer à l’article de Stéphanie B. sur le kéfir…

Mais les cendres restent des cendres. Le concept ne séduisant pas tout le monde, je râpe donc du savon de Marseille avec ma râpe à fromage (j’avoue qu’il s’agit d’un robot). Maintenant, il y en a même tout prêt en paillettes à la COOP BIO NACRE, pour la lessive en kit. Vous avez essayé ? Vous voulez témoigner ? Envoyez-moi vos recettes et évaluations pour un tour d’horizon sur le sujet.

Étant encore en phase test, la lessive n’est pas pour le panier de cette semaine. Ce n’est pas pour autant que je vous laisse démunis d’astuce ! Celle-ci est toute petite, la « tiny astuce » de la semaine. Je vous livre

 

LE PROCÉDÉ MIRACLE QUI ENLEVE LES RÉSIDUS DE THÉ ET CAFÉ DES THÉIÈRES, THERMOS ET AUTRES TASSES EN PORCELAINE

 

  1. Verser un demi sachet de poudre à lever (levure chimique) dans le récipient à nettoyer.
  2. Ajouter de l’eau bouillante.
  3. Attendre quelques minutes.
  4. Passer un coup de brosse à vaisselle, rincer.

Ça marche super bien. D’ailleurs, j’ai testé récemment une recette de tablettes pour lave-vaisselle, pas mal, mais pas parfait notamment au niveau des colorations dues au thé. Je vais modifier la formule pour diffuser la recette en cas de réussite.

A bientôt donc, pour la suite des aventures !

Passez une bonne semaine,

Ina

*note bibliographique : cf You Tube « Eric dans sa bagnole » Épisode 2 : Kim Kardashian. Seulement pour ceux qui ne l’ont pas reconnu. A découvrir, même si vous n’aimez pas la moutarrrde !

 

Sols encrassés

Ça y est ! Ma machine à laver le linge est enfin réparée ! Quelques semaines de fuites d’eau, quelques dizaines de serpillières trempées, quelques centaines de soupirs, d’implorations , de menaces … Puis, l’Homme a agi. Non pas en appelant le plombier, non, l’Homme s’est fait lui-même plombier, en démontant la carrosserie du navire, vérifiant les joints, commandant la pièce identifiée chez le fabricant pour remplacer la défectueuse. Et ça a marché ! (Je précise qu’il s’agissait d’une panne tout à fait mécanique provoqué par un objet tranchant : aucun lien avec la lessive aux cendres !) Voilà. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.
Lire la suite de « Sols encrassés »

Et si on arrêtait ?

Chères lectrices, chers lecteurs,

« Alors ? Qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui ? »
« Pas. »
« On ne fait donc rien ? »
« Non. On ne fait pas. »

Et si nous arrêtions de faire ?

Ces jours-ci, en croisant certains d’entre vous, j’ai souvent entendu : « Merci pour la rubrique. Un jour, je m’y mettrai, à faire tes recettes. »

Alors je me dis, si FAIRE est compliqué, qu’est-ce qu’il en est du NON FAIRE ?
Lire la suite de « Et si on arrêtait ? »

Acide citrique

Ce que nous dit le site internet de notre fournisseur La Droguerie Ecopratique :
L’acide citrique est un des acides les plus répandus parmi les végétaux et il figure dans presque tous les fruits, dans le bois, dans les champignons et même dans le tabac. Le jus de citron en contient 5% à 7% . Il joue un rôle central dans le métabolisme de l’ensemble des organismes vivants.

Le corps humain en produit environ 2 g par jour et le décompose à nouveau. Ses possibilités d’utilisation sont très diverses : il est à la fois un additif alimentaire (E330), un additif dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques, un acidifiant pour soda, et un régulateur de pH. C’est aussi un anti-calcaire (il détartre, nettoie et dissout le calcaire) et un formidable anti-oxydant. L’acide citrique est totalement biodégradable et fait partie de ces produits ménagers de base que l’on devrait trouver dans toutes les maisons.
Lire la suite de « Acide citrique »

Lombricompostons !

Dans une autre vie, pas si lointaine, je soignais des chiens, des chats et autres créatures, essentiellement à quatre pattes, en regrettant parfois qu’il n y ait pas plus de biodiversité au sein du cabinet vétérinaire, ni dans les foyers.
Dans cette vie-là, j’héberge depuis quelques semaines un couple d’animaux à plumes dont je vous parlerai prochainement, ainsi que quelques centaines d’individus rampants, qui peuplent un drôle de récipient au sein de mon arrière-cuisine.
Ils appartiennent à l’espèce « Eisenia foetida », ils sont sveltes, agiles et tigrés sur fond rouge et jamais ne fréquentent d’établissement de soins pour animaux domestiques : ce sont des vers de fumier qui peuplent notre lombricomposteur.
Lire la suite de « Lombricompostons ! »

Vinaigre en gel

Il y a quelques temps en visitant un magasin bio autour de Caen, (oui ! ça c’était avant la mise de notre nouveau rayon écoproduits !) je découvre qu’il existe du vinaigre en gel…

Je repars avec une bouteille pour tester, en me disant que pour les toilettes la version gel permettrait de maintenir l’action du produit plus longtemps. Et effet à l’usage, je constate que le vinaigre en gel agit parfaitement comme un Gel WC.
Lire la suite de « Vinaigre en gel »

On fait tremper !

Pratique ancestrale et pourtant aujourd’hui tombée dans l’oubli, le trempage des céréales, légumineuses et oléagineux présente des avantages incomparables.

 

Poudre pour lave-vaisselle

Parlons aujourd’hui de choses sérieuses.

Parlons chimie. Parlons vaisselle. Je dirais même :

Parlons POUDRE POUR LAVE VAISSELLE

Vous êtes prêts ?

Car concocter une lessive de base étant chose facile, détartrer à l’acide citrique encore plus, on serait tenté de considérer comme un jeu d’enfant le remplacement de n’importe quel produit de ménage par un produit naturel et bon marché, sans aucune concession à l’efficacité.
Lire la suite de « Poudre pour lave-vaisselle »