Au menu : Limaces !

Non, je ne suis pas en train de vouloir vous convaincre de manger les mollusques du potager à la persillade, par douzaines, afin de protéger vos plantules !
Je n’essaye pas non plus de lutter contre la faim dans le monde en échangeant la côte de bœuf contre une assiette de limaces grillées (… même si l’idée est peut être à retenir…).

Lire la suite de « Au menu : Limaces ! »

Cosmétiques : du solide !

Je l’avoue tout de suite : j’adore avoir plusieurs gels douche à la fois, pour pouvoir les varier selon l’humeur du jour. Il y a un plaisir gourmand à choisir le parfum du moment, la texture, tantôt savonneuse, tantôt crémeuse, tantôt mousseuse… Pour les shampooings, il en est presque de même. Parfois, j’ai envie d’un nettoyage de fond, parfois plus d’un soin nourrissant, enveloppant, réconfortant.
Le « no poo », tendance qui consiste à espacer les shampooings jusqu’à ne plus en avoir besoin, c’est très bien, mais… je commencerai la semaine prochaine. Ou celle d’après. Peut-être.
Lire la suite de « Cosmétiques : du solide ! »

Grippe

Ça y est, j’ai enfin trouvé la recette miracle universel pour la vie sans déchet!
Tout ce qu’il vous faut est d’attraper la GRIPPE !

  • Pas d’appétit, vous ne mangez plus : Pas d’emballages à recycler ni à jeter !
  • Vous ne prenez plus la voiture : l’environnement s’en réjouit.
  • Vous êtes collés au lit : la maison ne se salit pas, pas besoin de produits d’entretien.
  • Cosmétiques de beauté, shopping de fringues : ce n’est pas le moment.
  • Et, gros avantage par rapport à la gastro : pas besoin de matières absorbantes non recyclables, juste une serviette éponge pour vous essuyer le front !
  • Que des avantages ! On devrait y penser, au même titre qu’à une cure de détox pour la santé, on fera une cure de grippe pour la planète, au printemps. C’est beau.

Et en plus, c’est si convivial : la grippe se pratique en famille, entre amis, avec les collègues de travail. Vous allez voir : tout le monde s’y mettra autour de vous, sans hésitation. Pour une fois, vous avez une idée qui atteint TOUT votre entourage !

Bon, je sens que vous n’êtes pas convaincus. (Vous cherchez les plaisirs faciles, hein ? Ha, je vous vois : il vous arrive même de manger un carré de chocolat de temps en temps, en cachette ! Est-ce bien sérieux ?)

Mais, puisque vous y tenez, il y a d’autre activités non polluantes à pratiquer en famille et entre amis :

  1. Couper des cheveux en quatre : Ça demande une certaine maîtrise, ça occupe de longues soirées, et ce n’est pas nocif pour l’environnement. Mais, vous allez voir : votre entourage ne réagira pas avec le même enthousiasme que pour la grippe, lorsque vous en faites la démo !
  1. Brasser l’air : C’est mon préféré ! Ça ne coûte rien, ça ne pollue pas, ça occupe, c’est revigorant : un passe-temps parfait ! Même pas besoin d’une prise de courant ! Et en plus, c’est totalement inutile.

Vous savez quoi ? Je vais me recoucher. Ça doit être la fièvre. Pardonnez-moi.

Il fallait bien que je teste l’astuce que je présente. « Testé et approuvé pour vous », y compris la grippe. Sans quoi je pourrais raconter n’importe quoi.

Soyons sympas avec la planète.

Soyons sympas avec nous.

Ainsi, ensemble, nous dépolluons.

Sachet réutilisable

Une petite astuce toute simple mais qui peut faire un grand chemin !

Les sacs tissus vendus à la Coop ne sont pas uniquement réservés aux produits en vrac ou aux fruits et légumes et si…

On gardait en permanence un sac en tissu dans son sac à main ou dans sa voiture pour le sortir en cas de courses imprévues et dire « non merci pas de sac » à la pharmacienne, au buraliste, au boulanger ou encore la vendeuse de vêtements quand ils dégainent leurs sacs jetables ?

Hop ! L’affaire est dans le sac … durable !

Coiffeur

Yoann est plus radical en matière de produits de soin pour cheveux.
La boule à Z, c’est ze coiffure zéro déchets, quand même. Et ça fait gagner du temps le matin.
Bizarrement, quand j’ai sorti la tondeuse pour m’y mettre, l’homme était moins emballé. Un par famille, voilà l’argument, c’est déjà un bon début.
Ainsi vous pourrez tirer à la courte paille pour désigner le membre de la famille qui s y mettra.
(L’autre devra faire le ménage à la coop, en revanche.)
Et si, avec ça, vous craignez le soleil normand : j’ai entendu parler d’un stage de tressage de chapeaux de paille, prochainement dans notre région. Zéro déchets là aussi : votre courte paille y sera recyclée…

Stockage

Pour stocker les aliments en vrac (semoule, céréales, coquillettes, riz, lentilles p. ex.), utilisez vos bouteilles vides de jus de fruit (en verre !) après avoir enlevé l’étiquette. Le goulot étant large, c’est plutôt esthétique et plutôt pratique. Merci Béné !

Godets à semis

Vous jardinez ? Potagez peut être ? Pour vos semis en godets, tout s’y prête : pots de yaourt recyclés, boîte à œufs ou le tube intérieur du rouleau de papier toilette, coupé en deux et posé sur un tapis humidifié : Après la levée, vous pourrez planter le tube entier en pleine terre sans avoir à déranger les fines radicelles lors du dépotage !

Ecorces d’agrumes

On approche doucement de la fin de saison pour les agrumes, mais comme nous avons encore quelques semaines devant nous en attendant les fruits d’été qui pour la plupart nous sont déjà proposés en provenance d’Espagne… les agrumes nous aideront bien à patienter encore un petit moment.

Les écorces d’agrumes n’ont pas très bonne réputation pour le compost, elles pourraient donc facilement terminer leur parcours directement dans la poubelle générale… Dommage !

Lire la suite de « Ecorces d’agrumes »

Sachets en toile réutilisables

Les petits sachets en toile réutilisables

Ils sont partis comme des petits pains, à la coop !

Un nouvel arrivage est prévu pour la semaine prochaine.

Fini le sachet en papier éventré dans le fond du panier, lors de sa 10ème utilisation. Fini de râler contre l’adhérent inconnu ayant remis le sachet vide de son dernier achat de carottes sables, alors que je m’apprête à le remplir de semoule !

Lire la suite de « Sachets en toile réutilisables »

Lancement de la rubrique Zéro Déchets

Nous sommes tous au courant : à la communauté de communes Cœur de Nacre, la production de déchets non valorisables sera payante, à partir de l’année prochaine, au delà d’une levée mensuelle des bacs à ordures ménagères.

Le dispositif fait pas mal de vagues : rien qu’à Langrune, 90 personnes se sont rassemblées pour discuter de leurs questionnements, exprimer leur avis, chercher le contact avec les élus quant aux mesures annoncées.

Lire la suite de « Lancement de la rubrique Zéro Déchets »