Knäckebröd : pain croquant suédois

 

 

Bonjour à toutes et à tous !

Parfois, j’aimerais vous parler de lenteur.
De ralentissement.
Du mûrissement lent des choses.

Du pain.

Du levain se développant pendant des jours et des semaines. De la pâte qui pousse pendant de longues heures, de la main qui pétrit.
Du bois se consumant au petit matin en chauffant le four.
Pendant la cuisson, du parfum prometteur.
Et enfin de l’accueil du pain nouveau, festin des sens :

Nous regardons la miche, unique à chaque fois.
Nous humons son parfum de noisette.
Nous écoutons le craquement de la croûte qui se rétracte.
Nous le touchons.
Nous le goûtons.
Nous partageons l’instant.

« C’est facile à dire » entends-je vous penser. « Surtout quand on a un boulanger à la maison.
Mais nous ? »
Bien sûr.
Vous, vous partez au travail le matin, vous élevez vos enfants, vous courez toute la journée, vous vous investissez dans des associations divers et variées, vous faites du sport, de la musique, de la broderie artistique. Du ménage à la Coop.

D’accord, je l’avoue. Moi, c’est pareil. (La broderie artistique en moins, entre autres.)
Le pain, ce n’est pas moi qui fais. En tout cas, pas celui-là.

J’arrête d’en parler.

Je vous propose, à la place du « slow food », ici et maintenant, une version « fast food » du pain, pas pour sa teneur en graisse (il n’y en a quasiment pas), mais pour sa rapidité simple.

Vous connaissez le Knäckebröd, autre que dans sa version faite par Wasa ?
Pain de tradition scandinave, il s’agit de petites tranches plates et rectangulaires, croustillantes, légères : le Knäckebröd se décline en agréable en-cas entre le cours de flûte à bec et le Qi-Gong ou alors en accompagnement sympa d’apéritif dînatoire, voir même en goûter à emporter, à l’école et la piscine.

Catherine m’a donné l’idée. J’ai essayé, dans une version aux multiples graines.

C’est très facile.
C’est très rapide.
C’est sans huile de palme.

Aucune excuse !

 

KNÄCKEBRÖD (pain croquant suédois)
 
 

 

  • 120g de farine d’épeautre
  • 120g de flocons d’avoine
  • 100 g de graines de tournesol
  • 50 g de sésame
  • 50 g de lin
  • 1/2 c à c de sel
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 500 ml d’eau

Tout ce que vous avez à faire est de mélanger tous les ingrédients dans un saladier, d’étaler la pâte obtenue, assez liquide, sur deux plaques de cuisson (sur papier sulfurisé, disponible à la COOP BIO NACRE), en couche fine,

et de faire cuire pendant 60 min (voir moins) au four à 170 degrés.

Important : découpez le pain en rectangles au bout de 15 min de cuisson, car plus tard c’est impossible.

Ne mangez pas tout tout de suite. Ça se conserve très bien dans une boite à sucre.
Et ça se partage.

A très bientôt, je vais en faire de ce pas !

Ina