La coop en pratique

Voici quelques réponses aux questions que vous pouvez vous poser si vous ne connaissez pas notre coopérative:

– Y a-t-il un panier imposé comme dans les Amap ?
Non, chacun achète au magasin en fonction de ses besoins. Nous invitons si possible à faire des achats réguliers qui permettent à la coopérative de mieux fonctionner.

Est-il obligatoire de souscrire une part sociale a minima pour pouvoir accéder
à la coop ?

Oui, le service est,  par les statuts, offert uniquement aux sociétaires, il faut donc souscrire au moins une part sociale à 25€ par famille pour devenir sociétaire. L’ensemble des parts sociales permet de constituer les fonds propres de la coopérative, ils sont investis dans le matériel et dans le stock.

– L’adhésion est-elle obligatoire en plus de la souscription ?
Oui, nous avons une adhésion annuelle de 12€ (dégressive pour une adhésion en cours d’année) qui nous permet de faire face à différents frais administratifs

D’où viennent les produits en général ?
Une partie des produits frais (fruits, légumes, yaourts, fromages blancs) provient de quatre maraîchers bios dans un rayon de 30km, les laitages et les œufs viennent de la Manche et de l’Orne. Le complément de légumes et toute l’épicerie, produits d’hygiène, sont fournis par une centrale d’achats de produits bios basée à Rennes, les produits viennent au maximum de France.

Comment adhérer?

Pour adhérer, il suffit de venir à la coopérative avec le bulletin d’adhésion ci-dessous complété, une copie de votre pièce d’identité, et de régler sur place une ou plusieurs parts sociales, ainsi que votre adhésion annuelle.

bulletin souscription – janvier 2012

L’organisation de la coopérative repose pour l’instant uniquement sur l’implication bénévole (gérance, aides de caisse, réception des marchandises, conseil d’administration), ce qui nous permet de proposer des produit avec une marge très réduite par rapport aux commerces traditionnels. Un planning de participation au ménage est mis en place de façon à permettre à chacun de contribuer en fonction de ses disponibilités à raison de 1 à 2 heures par an au fonctionnement.