Lancement de la rubrique Zéro Déchets

Nous sommes tous au courant : à la communauté de communes Cœur de Nacre, la production de déchets non valorisables sera payante, à partir de l’année prochaine, au delà d’une levée mensuelle des bacs à ordures ménagères.

Le dispositif fait pas mal de vagues : rien qu’à Langrune, 90 personnes se sont rassemblées pour discuter de leurs questionnements, exprimer leur avis, chercher le contact avec les élus quant aux mesures annoncées.

Qu’on soit d’accord ou non avec la façon de procéder, qu’on doute ou non de l’intérêt purement écologique ayant motivé ces modifications, on se retrouve tous devant la nécessité de réduire nos déchets. Préserver notre environnement naturel animera les uns, craindre la pénalisation pécuniaire motivera les autres, enfin, c’est l’idée.

Car la réduction des déchets n’est pas une mince affaire, il ne suffit pas d’en prendre la résolution le premier janvier !
La quantité et la qualité de nos déchets sont conditionnées par notre comportement de consommation, nos achats, notre temps, notre mode de vie. Les déchets constituent le point final des décisions prises en amont. Le changement doit être plus global, plus profond et sera donc progressif dans la plupart des cas.

Mais : il peut y avoir un caractère ludique dans la réduction des déchets, faisant appel à la créativité, l’ingéniosité et à l’esprit de compétition, au sein d’un groupe ou d’une famille.
On change de regard sur les objets destinés à la poubelle, on les interroge au propos d’une éventuelle utilisation future, voir d’un remplacement, plus que par rapport à leur potentiel de recyclage industriel.

Je vous propose une foire aux idées. De mettre une boite (recyclée) au comptoir de la coop, ou un tableau effaçable pour y inscrire une idée par jour, que je regrouperai dans cette nouvelle rubrique : « Objectifs : zéro déchets » ! du p@nier hebdomadaire, par e-mail.
Ça vous dit ?

C’est parti !